Expulsion à Bagnolet : ça suffit maintenant ! Les pauvres ne doivent plus payer la crise !

Publié le par Nicolas Voisin


Ci-dessous, le communiqué national du PG à propos des événements de Bagnolet. Avec Daniel Bernard, 2ème maire adjoint PG, les élus et militants PG de cette ville, Eric Coquerel, tête de liste Front de Gauche à Paris, je me suis rendu au rassemblement de 18h00 devant l'immeuble de la rue Victor Hugo où se sont rassemblés les expulsés, afin de manifester notre solidarité et notre exigence de les voir relogeésimmédiatement. J'ai quitté Daniel et les camarades vers 20h30, alors qu'ils participaient à la réunion du comité de soutien qui s'est constitué. Ce Blog apportera les informations sur la suite des événements.




logo-national
Communiqué du Parti de Gauche

Expulsion à Bagnolet : ça suffit maintenant
Les pauvres ne doivent plus payer la crise !

Le Parti de Gauche manifeste son indignation face à l’expulsion brutale de 80 personnes – dont plusieurs enfants – survenue mercredi 10 février dans l’immeuble appartenant à la mairie situé au 92 rue Victor Hugo à Bagnolet. Une démolition immédiate a suivi interdisant la récupération de leurs modestes biens.

Cette expulsion inacceptable survient une semaine à peine après la publication par la Fondation Abbé Pierre de son rapport sur le mal logement montrant l’ampleur de la crise dans notre pays. Elle survient en pleine trêve hivernale, et alors que les conditions climatiques sont particulièrement sévères en Île-de-France. Elle a été suivie quelques heures plus tard d’une nouvelle évacuation des personnes qui avaient trouvé asile dans un gymnase municipal. Et l’escalade s’est prolongée avec la destruction d’un campement de fortune.

Ces hommes et ces femmes ont été violemment jetés à la rue et errent ce soir sans solution pour trouver un abri. Elles sont les victimes de l’incurie honteuse des politiques publiques en matières de logement et d’une procédure d’expulsion scandaleuse et indigne de la République. Les pauvres ne doivent plus payer cette crise qu’ils n’ont pas provoquée ! Chaque jour montre le contraire. Ça suffit maintenant !

Le Parti de Gauche exige dès ce soir les 80 hommes et ces femmes expulsés soient hébergés sans condition ni préalable. Le PG demande la réunion immédiate de toutes les autorités compétentes afin que les moyens d’un relogement pérenne soient trouvés dans les meilleurs délais.

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Robert Mascarell 24/12/2010 15:53


Salut Daniel. Te souviens-tu de moi ? J'étais au PS à Romainville, transfuge du PC.
Je viens juste d'apprendre que tu es au PG. Formidable ! J'en suis membre depuis sa création. Avant j'étais à PRS. J'ai quitté le PS en 1996. Je suis devenu juriste de la CGT dans l'Aveyron où
j'habite depuis 1997. C'est ma principale activité militante.
Je souhaite correspondre avec toi.
Amitiés.


Siclis 12/02/2010 15:33


De grâce , rassurez moi en m'assurant que ces expulsions ne sont pas commanditées par une municipalité communiste ;
De grâce , rassurez moi, en m'affirmant que la mairie s'y est opposée et qu'elle mène bon train pour trouver rapidement un solution .


cza 11/02/2010 22:20


juste une question :
a priori, l'ordre d'expulsion et de démolition de cet immeuble appartenant à la mairie de Bagnolet, vient de la mairie de Bagnolet ... dont le Maire, est ..., j'ai un trou de mémoire et nulle part
dans l'article je ne vois à quel partie appartient le maire de Bagnolet ...