Avec les sans-papiers d'Aulnay

Publié le par Nicolas Voisin


Communiqué de presse de Nicolas Voisin
Candidat (Parti de Gauche) aux élections régionales en Île de France sur la liste 93 « Ensemble pour des régions à gauche, écologiques, solidaires et citoyennes » présentée par le Front de Gauche





NV.jpgDepuis presque quatre mois, 28 grévistes sans-papiers occupent le hangar de la société STN d’Aulnay-sous-Bois. Le propriétaire qui a su les exploiter tant d’années exige leur expulsion et le 3 février prochain, le tribunal de Bobigny examinera en référé sa demande.

Depuis le 12 octobre 2009, ce sont plus de 6000 travailleuses et travailleurs sans papiers qui se sont en grève dans des dizaines d’entreprises d’Île-de-France, pour obtenir du gouvernement leur régularisation par une circulaire qui clarifie, simplifie et harmonise les critères de régularisation par le travail, s'appliquant pour toutes et tous et partout, afin que cesse l'arbitraire des Préfectures.

Le scandale de cette exploitation indigne doit cesser, dans ces entreprises du bâtiment, des travaux publics, du nettoyage, de la sécurité, de la restauration, de l'intérim, de l'aide à la personne, de l'agro-alimentaire, de la confection, etc. qui depuis des années profitent sans vergogne de la précarité de ces travailleurs, qui paient des impôts, cotisent à toutes les caisses de solidarité mais sont sans droits et risquent quotidiennement l'expulsion.

Leur lutte révèle au grand jour le système d'exploitation du patronat et exprime leur refus de cette exploitation, pour eux-mêmes, mais aussi pour l'ensemble des salariés de ce pays qui subissent la dégradation constante de leurs conditions de travail. Leur mouvement digne et exemplaire est un magnifique encouragement à défendre partout l'égalité des droits, l'emploi, de meilleures conditions de travail et la hausse des salaires ! Ils vivent ici, ils travaillent ici, ils restent ici ! Ils doivent être régularisés.

Répondant à l’invitation des 28 grévistes, Nicolas Voisin, Candidat (PG) aux élections régionales en Île de France, 4ème de la liste 93 « Ensemble pour des régions à gauche, écologiques, solidaires et citoyennes », se rendra vendredi 29 janvier à 10h00 au piquet de grève, pour apporter son soutien à leur mouvement pour la régularisation, dénoncer le risque d’expulsion et appeler les citoyens à l’élargissement de la solidarité matérielle dont ils ont besoin.

Piquet de grève : 124 route de Bondy à Aulnay-sous-Bois

Publié dans Communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article