Climat : il est urgent de se mobiliser !

Publié le par Juliette Prados

Ci-dessous l’affiche et le texte d’invitation à une grande réunion publique sur les enjeux du sommets de Copenhague, organisée par le comité Urgence Climatique – Justice Sociale qui s’est constitué à Montreuil, dans lequel le comité Parti de Gauche – Montreuil est activement représenté par Nicolas Voisin et moi-même.

Le texte montreuillois est très largement inspiré de l'appel international « Urgence climatique, justice sociale ». Nous nous félicitons que cette sensibilité ait été celle du collectif unitaire (Amis de la Terre, ATTAC, Ligue des Droits de l’Homme, Montreuil Environnement, Montreuil Vraiment, Vivre à Vélo en Ville, avec le soutien de SUD et de la FSU ainsi que la Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique, le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti de Gauche, Renouveau Socialiste Montreuil et les Verts) car un débat de fond a lieu autour du contre sommet de Copenhague, entre la mouvance purement "environnementaliste" et le courant politique qui, comme nous, considére que la question écologique ne peut être posée sans la contestation radicale du modèle économique capitaliste, inégalitaire, productiviste, polluant et destructeur des ressources naturelles.

 

Cette manifestation aura lieu mercredi 2 décembre à 20h00 au Théâtre Maria Casarès, 63, rue Victor Hugo à Montreuil.

 

Notre camarade Elodie Vaxelaire, secrétaire nationale du PG chargée des questions écologiques (et membre du comité national UCJS) interviendra à la tribune de cette réunion. Notre orientation pour une planification écologique en rupture radicale avec le modèle capitaliste, productiviste et financier, sera donc représentée (on constate d’ailleurs dans le texte du tract que cette position est respectée localement).


Pour comprendre les enjeux généraux de ce qui va se passer au Danemark dans un mois et demi, je vous invite à aller lire le dossier élaboré par la Commission Écologie du Parti de Gauche.


 

 

 



 

TRACT

 

 

 

Climat : il est urgent de se mobiliser !


Le
Sommet des Nations Unies sur le changement climatique va commencer. Du 7 au 18 décembre,à Copenhague,se jouera bien plus que l’avenir du climat, c’est la vie de centaines de millions de personnes qui sera en jeu.

Les politiques énergétiques, industrielles et commerciales productivistes imposées par le capitalisme nous conduisent vers un avenir invivable. Pour inverser la tendance, les solutions sont connues :

● bloquer le réchauffement à 2°C maximum;
● réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 en Europe et aux Etats-Unis, principaux responsables de la situation ;
● reconnaître la responsabilité des pays industrialisés et de leur modèle de développement dans la majorité des émissions;
● accorder 120 milliards d’euros par an pour l’aide aux pays les plus vulnérables.

De tels objectifs, pour être atteints, nécessitent la redéfinition complète de nos modes de production et de consommation. Les réponses actuelles, basées sur le marché du carbone ou sur de fausses solutions techniques (nucléaire, agrocarburant…) sont inefficaces, dangereuses et injustes.

Nous devons, par nos mobilisations, exiger un accord international écologiquement efficace, socialement juste et assurant la solidarité avec les peuples du Sud.


À Montreuil, on se mobilise !

Des représentants d’associations et de syndicats signataires de l’appel Urgence climatique, justice sociale (UCJS) et de partis politiques soutenant cet appel s’engagent dans un comité UCJS Montreuil. Leur but est de faire connaître, mettre en débat et partager leurs analyses et propositions, à agir et donner envie d’agir à toutes les Montreuilloises et tous les Montreuillois.

Ils s’engagent à travailler dans la durée, au-delà de la Conférence de Copenhague car celle-ci n’est qu’une étape d’une course contre la montre qu’il nous faut plus que jamais gagner.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bérénice 06/12/2011 21:44

A lire : http://futura24.voila.net/electri/nucle_co2.htm

Une étude qui montre bien que ce n'est pas avec le nucléaire que l'on va réduire les gaz à effet de serre.

Pendant que nous y sommes, d'autres lectures sont à faire dans les différents dossiers.