De l’amertume de la maire à l’engagement citoyen

Publié le par Laurent Abrahams

photo laurentLa loupe médiatique se penche depuis une quinzaine de jours sur notre ville. Pas un jour ne passe sans que tel ou tel article, en général se contentant de relayer du prêt à penser, ne résume la vie politique montreuilloise, à des querelles personnelles.


Avec l’annonce de la non- candidature de Mme Voynet, on atteint des sommets. En effet, alors que cette dernière utilise comme prétexte de son retrait, la dureté de la vie politique locale, et son refus d’user du clientélisme pour mener campagne, c’est tous les militant-e-s qui se sentent insultés. Montreuil est une ville où l’engagement citoyen n’est pas un vain mot et le nombre d’associations, de militants, de mouvements de citoyens engagés en sont des preuves tangibles. En faisant croire que les montreuillois-e-s ne l’auraient rejeté que sur sa personnalité trop intègre, c’est chaque citoyen-ne qui est jeté-e avec l’eau du bain.


20131005 141936 resizedLes montreuillois-e-s ne sont pas des enfants tous justes capables de croire aux fables ou aux promesses individuelles clinquantes ! Ce sont les citoyen-ne-s qu’elle méprise aujourd’hui, qui, hier lui ont donné la responsabilité de mener les affaires de la cité. Ils et elles lui ont fait confiance pour mener la politique qu’elle avait proposée au suffrage et c’est au constat du grand écart entre le programme énoncé et la réalité vécue que la confiance s’est brisée.


La période de crise que nous vivons aujourd’hui ne permettra plus, de faire de la politique comme avant. Et ceux qui à l’Elysée, au gouvernement ou en campagne municipale s’y risquent seront balayés. La multiplicité des sources d’informations via les réseaux (et la difficulté de les vérifier), la défiance envers « les politiques », les dérives autocratiques qu’entraînent les institutions de la Vème République, ajoutés à la prédation du capital sur le travail de chacun et chacune, imposent à tous une remise en question.


C’est sur ce difficile chemin de la révolution citoyenne que je me suis engagé en rejoignant le Parti de Gauche bien au delà des querelles mesquines et des politiques à la courte vue. Nous voulons permettre que les habitant-e-s reprennent enfin leur destin en main. Ce n’est qu’en partageant le pouvoir avec chaque citoyen-ne que les responsables politiques de demain en auront vraiment.


20131006 170420 resizedLe ou la futur maire de la ville, aura de plus en plus à se battre contre des multinationales de l’énergie, de l’eau, du BTP, de la finance ou contre des institutions tentaculaires Bruxelloises ou du grand Paris… pour mener à bien les projets que son équipe aura proposés. Malgré toute la bonne volonté des élus du futur conseil municipal, ils et elles auront besoin de tout l’engagement des montreuillois-e-s pour se faire entendre. Si nous voulons qu’ils s’engagent à nos côtés, il faudra accepter de partager le pouvoir et les contre- pouvoirs, conditions indispensables pour instaurer un climat, si ce n’est de confiance au moins de respect.

A ceux et celles qui, veulent encore croire qu’un élu quelque soient ses qualités ou son expérience leur donnera à tous comme par magie un travail et un logement. Déceptions, colères et comportements électoraux résignés suivront.


N’attendez pas que, en tant que militant de Montreuil Avenir, je vous promette monts et merveilles. Notre ambition, c’est de partager des outils qui fonctionnent déjà ailleurs, ceux que nous construirons ensemble, des engagements, de la solidarité pour aborder les défis qui nous attendent.


les-logos-All+Montreuil-avenir-small tetiereC’est, dans ce défi, que nous sommes engagés au sein de Montreuil Avenir avec les camarades du front de gauche qu’ils soient au PCF, à Ensemble, à la Gauche Unitaire, au Rassemblement de la Gauche citoyenne, des militants écologistes, socialistes, républicains, associatifs. Ce que nous construisons maintenant, c’est l’ébauche d’un front du peuple, seul capable de renverser les montagnes qui se dressent devant nous.


La construction de ce front du peuple passe par le meeting du Front de gauche du Vendredi 29 novembre à 20h à la salle des fêtes de la mairie de Montreuil Elle passe par la marche vers Bercy pour une révolution fiscale le 1er décembre Elle passe par l’élection de Montreuil Avenir et sa tête de liste Patrice Bessac lors du scrutin municipal de mars 2014. Elle passe enfin par la recomposition de la gauche en mettant les listes du front de gauche en tête de la gauche lors des élections européennes.


Engagez vous !

Publié dans Montreuil Avenir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article