Entendre l'exigence populaire en faveur d'un Front de Gauche rassemblé, élargi et transformé.

Publié le par FASE - GU - MPEP - PG - RGCM

 

 

appelFDG

Le 27 mars, les Montreuilloises et les Montreuillois seront appelés à départager deux projets politiques pour la Seine-Saint-Denis.

 

L’un, incarné par Catherine Pilon, candidate Europe Ecologie Les Verts, soutenue par le Président sortant du Conseil Général, Claude Bartolone qui prône la continuité avec la politique menée ces dernières années. Une politique conduisant, notamment, à de nets reculs sociaux, associatifs et culturels pour le département. Europe Ecologie, ne l’oublions pas, bénéficie, à Saint-Denis, du soutien officiel de la droite qui appelle à battre la candidate communiste pourtant arrivée en tête du premier tour.

 

L’autre projet sera incarné par le candidat du Parti Communiste qui bénéficiera, pour le second tour, du soutien des organisations membres du « Front de Gauche » : une démarche politique qui marque clairement sa volonté de rupture avec les logiques en place au plan départemental.

 

Organisations politiques et citoyennes membres du Front de Gauche ou soutenant cette construction, nous entendons réaffirmer notre détermination à œuvrer, dans notre diversité, en faveur de politiques de transformation sociale et écologique, tant sur le plan local, départemental que national.

Nous ne renonçons pas à la perspective de construction d'un front large de la gauche de transformation sociale et écologique à Montreuil. Les résultats du premier tour démontrent clairement l’attente populaire qui existe en la matière.

C’est pourquoi, pour le second tour des élections cantonales, le choix est clair : entre la candidate d’Europe Ecologie Les Verts, soutenue par le Parti socialiste, et le candidat du PCF, soutenu par le Front de Gauche, c’est du côté de la critique du capitalisme que doivent se porter vos voix ; en faveur de la candidature la plus à gauche, celle du Front da Gauche.

Au-delà de cette élection, il reste à faire exister un véritable front large, pour construire l’alternative à la droite et au social libéralisme tel qu’incarné, dans cette élection, par Claude Bartolone. Nous appelons les citoyen-nes montreuillois-es à confirmer et conforter l’exigence exprimée au premier tour en faveur d’un rassemblement et d’un élargissement du Front de Gauche à Montreuil. Un Front qui a vocation à s’ancrer durablement dans le champ politique et les luttes sociales. C’est le message que les Montreuillois-es nous ont adressé au premier tour. Nous sommes déterminés à agir et peser en ce sens. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article