Expulsion des sorins : lettre à nos camarades du Front de Gauche au Conseil général

Publié le par Juliette Prados

Les expulsés des Sorins, qui campent actuellement sur le stade André Blain à Montreuil (Boulevard de Chanzy), font l'objet d'un arrêté d'expulsion de la part du Conseil général de Seine-Saint-Denis.

Leur audience est reportée au vendredi 9 décembre à 10h.

Le Parti de Gauche espère encore pouvoir faire suspendre la procédure, et s'est adressé au groupe Front de Gauche au Conseil général pour leur demander leur appui.

Voici notre courrier :

 

Copie-de-logo-pg-membrefg-vertical.jpg

 

 

Montreuil, le 7/12/2011

A l'attention de 

Pierre Laporte et Gilles Garnier

co-présidents du groupe FdG au Conseil général de Seine-Saint-Denis

Jean-Charles Nègre et Belaïde Bedreddine

Conseillers généraux de Montreuil

 

 

Chers Camarades,

 

Le 30 juillet dernier, 250 personnes étaient expulsées d'une usine de la rue des Sorins, à Montreuil.

Après quelques semaines passées square de la république, ces personnes se sont installées sur la stade André Blain, propriété du Conseil général.

De nombreux voisins et militants leur apportent un soutien quotidien, qu'il soit matériel, administratif ou seulement amical, et luttent à leurs côtés pour obtenir des solutions de logement dignes de ce nom.

Nous nous sommes notamment mobilisés le 2 novembre dernier à l'occasion de la nuit des sans toits et des mal logés du 93, ce qui leur avait permis d'être reçus par le préfet à l'égalité des chances, malheureusement sans qu'aucune proposition concrète ne soit formulée.

Les Sorins sont convoqués par le tribunal administratif vendredi 9 décembre suite à un arrêté d'expulsion pris par le Président du Conseil général. 

Cette décision, loin d'améliorer leur situation, les plonge dans une précarité plus grande encore.

En effet, si nous ne nous résolvons pas à les voir camper tout l'hiver dans le froid, nous estimons que cette décision les contraint à faire face à une nouvelle urgence, alors-même qu'ils ont besoin de tout leur temps et toute leur énergie pour obtenir gain de cause auprès de la préfecture.

Aussi, nous vous demandons de bien vouloir intervenir auprès de Claude Bartolone afin qu'il consente à suspendre la procédure, et à appuyer les revendications légitimes des Sorins auprès de la préfecture.

Nous vous demandons également de bien vouloir soutenir la demande de subvention exceptionnelle demandée par l'ensemble des soutiens (élus, citoyens et militants) réunis en table ronde dimanche dernier.

De notre côté, nous poursuivons également des démarches vis à vis de la ville de Montreuil afin que tout soit mis en oeuvre pour que les Sorins soient a minima hébergés dignement durant la période hivernale, et que des mesures soient prises pour assurer leur suivi sanitaire et social.

 

Riva Gherchanoc,  PG Montreuil, membre du Bureau national du PG

Juliette Prados, conseillère municipale Montreuil, co-secrétaire départementale PG93

Bruno Bellegarde, co-secrétaire départemental PG93

Jean-Jacques Deluchey, responsable logement PG93

 

Publié dans En Seine-Saint-Denis

Commenter cet article