Lettre ouverte des élus PG 93 aux parlementaires de Seine-Saint-Denis

Publié le par Elus PG-93

Le 24 septembre dernier, pour son premier déplacement en Seine-Saint-Denis, Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, a choisi de se rendre dans deux établissements privés confessionnels : le groupe scolaire catholique de l’Assomption à Bondy et l’école Juive de l’Alliance aux Pavillons-sous-Bois.
 
Cette sortie symbolique précédait de quelques jours l’adoption à l’Assemblée nationale de la loi Carle qui, en modifiant l’article 89 de la loi relative aux libertés et responsabilités locales du 13 août 2004, rend obligatoire la participation des communes de résidence aux frais de scolarisation des élèves fréquentant, hors de leur territoire, des écoles privées.
 
Le Parti de Gauche a, à plusieurs reprises, dénoncé la casse du service public de l’Education mise en place par le gouvernement Fillon.
En valorisant l’enseignement confessionnel (notamment au travers du plan banlieue), en favorisant l’implantation de ces écoles par des procédures de financement public, c’est au principe même de l’école républicaine, gratuite et laïque qu’il s’attaque.
 
Dans notre département, où les élus de gauche se battent chaque jour pour promouvoir l’égalité républicaine, où les besoins en terme d’éducation sont immenses (sous effectifs liés aux suppressions de poste, mise à mal des Rased, fermetures de classe), où nous luttons au quotidien contre la montée du communautarisme, où la plupart des communes font face à de graves difficultés financières, nous ne pouvons nous résoudre à accepter les conséquences désastreuses que ne manquera pas d’entraîner la mise en place de la loi Carle, source de nouvelles injustices et inégalités.
 
Jacques Dessalangre, député de l’Aisne, a pris l’initiative de lancer une procédure de saisine au conseil constitutionnel contre la loi Carle. Pour déposer ce recours, 60 parlementaires sont nécessaires.
 
Nous, élus du Parti de Gauche en Seine-Saint-Denis, demandons solennellement aux parlementaires du département de s’unir pour  la défense de l’Ecole de la République en  s’associant à cette procédure de saisine.



Elus signataires : Bagnolet : Daniel BERNARD, Manfred GOUETT, Brahim BENRAMDAM, Marie-Claude DEBAIN, -   La  Courneuve : Laurent THIBAULT - Montreuil : Juliette PRADOS - Neuilly sur Marne : Gérard HOURI - Saint-Denis : Eric Delion - Saint- Ouen : Hayat DHALFA - Tremblay en France : Alain DURANDEAU, Virginie DE CARVALHO, Philippe FLEUTOT, Catherine MOROT

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article