Montreuil : la sénatrice-maire et la tentation de l'oukaze

Publié le par Nathanaël Uhl

nath_blog2.jpgA croire que plus la majorité de la sénatrice-maire se réduit plus elle se montre sous son vrai jour : autoritaire et imperméable au débat démocratique. Par un arrêté du maire en date du 5 avril 2011, elle a modifié la composition du Comité technique paritaire (CTP) et du Comité d’hygiène et de sécurité (CHS). Grand bien lui fasse. Qu’il nous soit juste permis de rappeler ici le rôle de ces instances justement appelées paritaires.

 

Régulatrices du dialogue social, elles ont pour but d’émettre des avis sur l’organisation des services, c'est-à-dire la manière dont sont rendus les services à la population (pour ce qui relève du CTP) ; ou sur les conditions dans lesquelles les agents exercent leurs missions (pour le CHS).

 

Ces instances sont par essence des lieux de débat. Nous sommes attachés à ce qu’il en soit ainsi, quelles que soient les pratiques en usage dans d’autres collectivités. Notre appartenance partidaire ne nous contraint pas à accepter comme un fait accompli ce que d’autres ont décidé ailleurs.

 

L’arrêté de la sénatrice-maire en date du 5 avril courant modifie la composition du collège des représentants de la municipalité de Montreuil de manière à ce que les représentants de la minorité en soient exclus. Cela relève de son privilège. Nous en prenons acte. Vous lirez dans cette pièce jointe l’arrêté de la maire et verrez que plus aucun représentant des groupes de la minorité n’y est représenté.

 

Nous avons eu la possibilité d’exprimer ici notre appréciation quant à la politique municipale. Madame la sénatrice-maire, si vous avez peur du débat démocratique, veuillez avoir la décence – terme qui vous est cher – de laisser la main à celles et ceux qui savent comment mener une action publique.

 

Nous ne voulons pas croire que l’action déterminée des représentants élus des agents territoriaux, leur contribution au débat démocratique, leur volonté constante de faire vivre un service public de qualité au service des Montreuilloises et des Montreuillois vous effraient à ce point. Madame la sénatrice-maire, êtes-vous à ce point éloignée de la réalité de la Fonction publique territoriale pour croire que derrière chaque agent syndiqué de votre mairie se cache un bolchévik au couteau ente les dents ? Vous devriez, en bonne dirigeante d’un exécutif local, savoir le dévouement, l’abnégation, l’engagement de chacun de vos agents. Pour eux, seul le service public compte. Et pour vous ?

 

Sachez enfin, madame la sénatrice-maire, qu’aucun de vos arrêtés n’empêchera que s’exprime un doute raisonné quant à vos décisions. Nous continuons d’avoir pour seul point de mire l’intérêt des citoyens de Montreuil. Les décisions arbitraires ne nous empêcherons nullement de nous exprimer et de mettre en débat vos oukazes.

 

Vous devriez vous souvenir, madame la sénatrice-maire, qu’en aucun cas le déni de démocratie n’a préservé une autocratie du mouvement populaire.

 

Express Système Voynet 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathanaël Uhl 07/04/2011 15:07


Cher Tristan, ou Pierre, ou peu importe en fait...

Je vais d'abord te tutoyer puisque - tes propos le trahissent - tu es avant tout un militant politique, choix tout à fait respectable puisque c'est aussi le mien.
Donc, pour te répondre, non seulement je me suis intéressé à la dernière campagne électorale mais j'y ai participé, puisque je suis un militant. Je suppose que toi aussi. On aurait pu se croiser...
A moins que tu n'aies plus passé de temps du côté de Vincennes mais peu importe là encore.
J'aime beaucoup ton assertion : "vous avez pu mesurer l'ampleur de la manipulation..." C'est une vieille ficelle de la communication politique que celle-ci, qui consiste à asséner une affirmation
sans aucunément l'étayer. Où est la manipulation ? Sur quoi repose-t-elle ? Quelles sont les faits la constituent ? Eclaire-moi cher camarade, sors-moi de mes ténèbres, je t'en conjure. Las, et
c'est là que je peux parler de ficelle de communication politique, il n'y a pas de manipulation.

A moins que tu n'aies voulu parler de la campagne de 2008... Et alors là, je vais t'en sortir quelques-unes de belles manipulations...

Avant que de te quitter, je voudrais te donner un conseil de collègue à collègue... Le "devoir de réserve" qu'invoque régulièrement la directrice-générale des services de la mairie de Montreuil
quand elle s'adresse aux agents communaux vaut aussi pour l'attitude des agents communaux à l'encontre des élus de la minorité. C'est le devoir de neutralité dans l'exercice de ses fonctions. Je ne
voudrais pas qu'il t'arrive des soucis....


Tristan 06/04/2011 18:57


La réalité c'est que, pour l'opposition dans cette ville, tout est bon pour désinformer. Et à ce sujet, Nathanaël, puisque vous dites vous être intéressé à la dernière campagne électorale, vous
avez pu mesurer l'ampleur de la manipulation... Ce n'est bon pour personne, les habitants au premier chef. Le CTP devrait être un lieu de dialogue, et pas un autre ring pour les coups fourrés de
l'opposition.


Juliette Prados 06/04/2011 23:54



En tant que représentante de la minorité au CTP, je tiens à affirmer que jamais nos interventions n'ont été excessives que ce soit dans leur contenu ou dans leur longueur; Nous posons les
questions qui s'imposent et motivons nos votes. Cette instance doit en effet avant tout permettre l'expression des représentants du personnel.


A ce titre, l'exclusion des élus de la minorité ne peut prétendre modifier radicalement le déroulement de ces réunions. En revanche, elle privera la minorité de l'accès à des informations
essentielles sur le fonctionnement de la municipalité.


Alors, où se trouve la réèlle désinformation ?



Nathanaël Uhl 06/04/2011 17:55


Tristan, c'est étonnant pour un "agent de la ville" d'ignorer à ce point que le CTP et le CHS existaient lors de la précédente municipalité (puisque la loi l'impose) et qu'ils étaient ouverts à
l'opposition. Demandez donc à M. Mosmant par exemple...

Gilbert, je me gausse encore de la "petite URSS"... Je vous serais obligé de bien vouloir travailler vos commentaires, nos lecteurs vont finir par croire que vous n'êtes que des caricatures
d'intégristes verts. Je veux croire que vous avez plus de fond.

Ou, peut être, ce fond, vous l'avez touché depuis l'annonce des résultats du référendum "pour ou contre moi" organisé par la sénatrice-maire dans le canton du Bas-Montreuil, pourtant réputé lui
être le plus "favorable"...


Juliette Prados 06/04/2011 17:43


Tristan : attention ! Le CTP n'es absolument pas une "création" de Dominique Voynet ! Pour éviter ce genre de contre-vérités, je vous invite à consulter ce lien :
http://vosdroits.service-public.fr/F508.xhtml.


gilbert 06/04/2011 17:15


À Montreuil, pour toute la vieille gauche, ne pas etre d'accord avec le pcf ou le parti de gauche signifie pour les intéressés "ne pas etre democratique". N'en déplaise aux archaiques, meme si
elle
l'a été pendant 75 ans, Montreuil n'est plus la petite urss, heureusement pour ses habitants.