Pas Touche à PSA Aulnay !

Publié le par Rédaction 93100 Dessus Dessous

Pas touche à PSA Aulnay


L’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois qui emploie 3 300 salariés, plus des centaines d’intérimaires et des milliers de sous-traitants est menacée de fermeture.

Cette fermeture serait inacceptable car :

  • Cela représenterait la disparition de 10 000 emplois dans un département qui compte le plus fort taux de chômage de l’Ile de France

Ce serait la fin de la possibilité pour les jeunes du département de trouver un emploi, même en intérim, alors que 40 % des jeunes des quartiers populaires sont au chômage

Ce qui aurait pour conséquence un appauvrissement de la populationqui se ferait sentir dans les commerces, en particuliers dans les quartiers


C’est donc toute la population du département qui est concernée.

Les Alternatifs, le Gauche la FASE, le NPA, le Parti de gauche, le Parti communiste français de Seine-Saint-Denis appellent les jeunes, les salariéEs, les chômeurs, les retraitéEs à manifester aux côtés des salariés de PSA pour dire NON à la catastrophe sociale que serait la fermeture de PSA Aulnay.

Nous devons nous mobiliser pour obtenir des garanties de PSA et des pouvoirs publics. C’est juste et c’est possible, car :

  • PSA a les moyens, en 2011 le groupe a presqu’atteint son record de vente de véhicules de 2010

Le PDG de PSA, M. Varin touche l’équivalent de 9 000 euros par jour (week-end compris)

Le groupe a accumulé, ces dernières années 11 milliards d’euros de trésorerie

PSA bénéficie depuis des années des fonds publics, il ne peut pas empocher des bénéfices et licencier les salariés.

Nous exigeons :

  • L’interdiction des licenciements ;

Le contrôle et l’utilisation des profits de l’entreprise PSA ;

  • La garantie des revenus et des emplois pour tous les sous-traitants.


RV samedi 18 février 13 h 30 Place du Général De Gaulle, Gare RER B Aulnay-sous-Bois

Publié dans Communiqués de presse

Commenter cet article