Roms de Montreuil : lettre unitaire au préfet du 93

Publié le par Juliette Prados

Au lendemain du dramatique incendie survenu en juillet 2008 dans un squat de la ville occupé par une petite centaine de personnes Roms, la municipalité de Montreuil a décidé d’engager un projet complexe, celui de l’insertion sociale, professionnelle et du relogement pour les familles roms installées de longue date à Montreuil. Une ambition légitime à laquelle nous continuons d’adhérer.

 

A Montreuil, la question qui est posée n’est pas de savoir si ces orientations politiques sont bonnes ou pas, mais bien si la conduite et la gestion de la situation depuis juillet 2008 est à la hauteur des enjeux et si elles ont été efficaces ou non. C’est bien parce que nous avons de sérieuses réserves sur ce point que nous avons pris la décision, comme annoncé lors de la séance du Conseil municipal du 18 février, de saisir le préfet. Seule une évaluation sérieuse permettra de vérifier la clarté et le niveau d’atteinte des objectifs, l’adéquation des ressources affectées aux résultats obtenus.

 

Cliquez pour agrandir

Lettre-MOUS.jpg

Commenter cet article