"Sortie de crise au Méliès"

Publié le par Rédaction 93100 Dessus Dessous

Nous reprenons ci-dessous le texte publié par M.T. Cazanave sur Facebook, au nom de l'association "Renc'Art au Méliès" .

Nous vous invitons par ailleurs à consulter régulièrement le site  http://www.rencartaumelies.fr/ 

 

rencartMELIES.JPG
En quelques jours, du 4 au 14 juin 2012, le cinéma Méliès se dirige vers la sortie de la crise qu’il subissait depuis six mois.


En effet, Lundi 4 juin, le conseil du cinéma se réunit.
Tous les participants pensent surtout à la question de la situation de Stéphane Goudet, directeur du cinéma depuis la municipalisation de 2002, et qui a fait du « Méliès » le cinéma que nous connaissons et aimons.
Dominique Voynet, maire de Montreuil est présente et intervient en rappelant le contexte et ses propres positions. Une discussion suit entre elle-même, les réalisateurs, Renc’Art au Méliès et les représentants du cinéma. Elle part ensuite.
Décision est prise de rédiger un compte-rendu accepté par tous.

Le Conseil se sépare en n’ayant pas abordé les autres points à l’ordre du jour : normalement, il devrait se réunir de nouveau avant les vacances d’été.

Renc’art au Méliès et les réalisateurs décident de rédiger un relevé de conclusions : le document est envoyé à la Maire le 6 juin afin que celle-ci approuve les dites conclusions.

Dominique Voynet répond le 13 juin par écrit en réaffirmant ses positions : principalement, elle s’occupera personnellement du recrutement du directeur administratif, technique et financier qui travaillera sans lien hirarchique avec Stéphane Goudet, directeur artistique.

Du côté du personnel du cinéma : l’équipe du cinéma, pendant cette période, est restée solidaire de son directeur, a continué à assurer sa charge de travail et a subi nombre de dysfonctionnements, en particulier en n’étant que peu ou pas du tout associée à la préparation du futur « Méliès », ce qui tendait à nier les compétences de chacun. Elle avait donc déposé un préavis de grève pour le vendredi 15 juin. 

Plusieurs séances de travail avec l’administration de la Mairie ont eu lieu.
Lors de celle du jeudi 14 juin au matin, des avancées se sont fait jour du côté de la Mairie : mise en place d'une direction bicéphale entre les deux directeurs aux fonctions bien distinctes, respect de l'expertise de l'équipe sur le futur organigramme et les dossiers importants en cours. Afin de permettre la réalisation de ces propositions, l’équipe du cinéma a en fin d’après-midi voté la levée du préavis de grève.

Cette description de la sortie de crise est forcément – quoique trop longue à lire- imparfaite et incomplète.
L’action solidaire et sans défaillance du personnel, les soutiens qui se sont manifestés, les actions menées auprès de la municipalité par Renc’art au Méliès et les réalisateurs montreuillois ont permis ce résultat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article