Vœux 2014 du Parti de Gauche Montreuil : Discours de Laurent Abrahams

Publié le par Laurent Abrahams

Voeux-2014-0037.jpgD'abord je veux vous dire comme je suis heureux de vous voir si nombreux ce soir pour les vœux du comité Montreuil du Parti de Gauche.

 

Pourtant l'ambiance est loin d’être à la joie que ça soit à Montreuil ou dans le reste de l’Europe pour ceux qui, finalement, n'ont que la force de leur travail pour vivre et cela qu'ils aient un emploi ou qu'ils en soient privés. La pauvreté avance partout suivis comme son ombre par ceux qui propagent des idées nauséabondes, idées qui visent surtout à dresser les uns contres les autres pour que personne ne relève la tête pour apercevoir les causes réelles de cette crise.

 

Je ne sais pas pour vous mais autour de moi, pour cette nouvelle année, nombreux sont ceux qui, pour 2014 se contentent d’espérer que, peut-être, l’année soit juste un peu moins pire que 2013.


En même temps, on peut comprendre cette résignation surtout après des vœux présidentiels, et une conférence de presse de François Hollande durant laquelle il a annoncé tranquillement qu’il allait finalement reprendre à son propre compte le programme économique du Medef, et cela, sous les encouragements d’une bonne partie de la droite. Avouez que pour les citoyennes et citoyens qui avaient cru élire un président socialiste et se retrouve à peine 18 mois plus tard, avec un social démocrate assumé ou plutôt un libéral complexé, ces électrices et électeurs de gauche ont de quoi être sous le choc.


Voeux-2014 0098Si au Parti de Gauche nous n’avons pas cru un instant que Hollande serait capable d’incarner un programme socialiste il n’en reste pas moins que pour quelqu’un dont on attendait rien on est quand même drôlement déçu.


Aussi ce soir en guise de vœux c'est plutôt un nous voulons que je veux porter au nom de mes camarades du parti de gauche.


Oui un nous voulons autre chose que la résignation, en participant aux luttes sociales sur le terrain, en participant à la mobilisation pour la révolution fiscale du 8 février prochain, juste après notre grand meeting du 7 février que bien entendu vous avez tous noté dans vos agendas.


Nous voulons que les habitants de ce continent, de ce pays, de cette ville relèvent la tête et se disent que dès maintenant ils peuvent choisir de vivre plutôt que de survivre.


Voeux-2014-0128.jpgNous voulons que cesse la mise en concurrence entre les territoires, la mise en concurrence entre public et privé, entre ceux qui ont un emploi et ceux qui n'en n'ont pas, la concurrence entre les générations. La mise en concurrence entre ceux qui sont ici depuis longtemps et les derniers arrivés. En fin de compte la mise ne concurrence entre les misères et les souffrances.


Pour cela, nous voulons que la solidarité qui, a quand même, dans les moments les plus sombres du 20ème siècle, permis de créer entre autre, la sécurité sociale la retraite, que cette solidarité redevienne la valeur qui guide les choix des politiques.


Nous voulons faire éclater la vérité sur le projet de société de ceux qui ne cesse de dire qu'il n'y a pas d'alternative à l'austérité et qui dans le même temps laissent leurs amis du CAC40 et les géants de la finance se remplir les poches grâce aux fruits de notre travail.


Nous voulons que dans ce pays qui n’a jamais été aussi riche chacun puissent vivre dignement en pouvant faire des projets au-delà de la semaine ou du 15 du mois.


Voeux-2014 0110Nous voulons une 6ème république qui serait un bien commun avec une nouvelle constitution qui redonnerait de la voix à chacune et chacun y compris à celles et ceux, qui, en dépit des promesses de campagne, tout en vivant et travaillant ici continuent à être privés de donner leur avis.


Une république qui garantiraient définitivement l’égalité entre femmes et hommes quelques soient leur orientation sexuelle.


Dans cette république, soyons fou et imaginons que les journalistes pourraient faire leur travail et aider les électeurs à faire leur choix en mettant sur la place publique tous les Dassault et Cahuzac qui gangrènent le pays. Et par la même occasion, rêvons, que la justice et la police aient les moyens d’assurer la mission qui leur sera confiée.


Et comme tous cela ne serviraient à rien si notre planète n’est plus en état de nous abriter.


Nous voulons que le plus grand nombre vive l'écologie comme une réalité pour la survie de notre espèce et non comme un truc de soit disant bobo. Nous voulons que l'éco socialisme permettent à chacun, dans ce pays, dans cette ville de ne pas être finalement obligés de choisir entre vivre en polluant et préserver la planète en se sacrifiant.

 

Voeux-2014 0048Avant de conclure et de laisser la parole à Riva, je voulais juste dire un mot sur l’éducation un sujet qui, quand même, occupe un peu mes journées. Education sans laquelle tous nos vœux pour une autre société resteraient sans lendemain. L’éducation nationale gratuite et laïque doit enfin faire de ces établissements scolaires des lieux d’émancipation, sur tout le territoire, dans tous les quartiers et pour chaque élève y compris ceux qui présentent un handicap. Un endroit préservé de la compétition ou tous les enfants, mais aussi les personnels et même les parents pourraient aller sans tous ce stress qui pourrit la vie des uns et des autres.


Nous voulons, enfin, que pour cette année électorale, chacun et chacune puissent choisir en toute sérénité. Que la peur, la colère ne l'emporte pas sur l'espoir. Que l'engagement collectif l'emporte sur la résignation et les petites ambitions personnelles.


Pour le dire plus simplement, qu’ils choisissent la liste Montreuil Avenir et Patrice Bessac pour les municipales et les listes Front De Gauche et Alexis Tsipras pour les Européennes.


Bref vous l’aurez compris au nom du comité PG de Montreuil je vous souhaite une excellente année !

 

Laurent Abrahams

 

 

Meeting Montreuil Avenir

Présentation de la liste et du programme


Vendredi 7 février 20h


Palais des Congrès

Paris Est Montreuil

128, rue de Paris, 93100 Montreuil

Métro Robespierre


Publié dans Engagés !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article