Appel unitaire pour l'arrêt des expulsions

Publié le par Nicolas Voisin

Ci-après un appel rédigé par notre camarade Jean-Jacques Deluchey, du PG au Blanc-Mesnil, et infatigable militant pour le droit au logement... A diffuser.


POUR L’ARRÊT DES EXPULSIONS,
POUR LA REALISATION DE LOGEMENTS SOCIAUX,
CONTRE LE LOGEMENT CHER

 

Manifestation unitaire

le samedi 13 mars

15h00

Place de la République

 

 

Bien qu’affirmé par plusieurs conventions internationales ainsi que la loi du 5 mars 2007, le droit au logement est bafoué. En effet, plus de 3,5 millions personnes sont aujourd’hui mal logées ou sans logis. Par ailleurs, nous voyons se développer diverses formes d’habitat précaire. Les bidonvilles réapparaissent, notamment en Ile de France.

Les loyers flambent et Les taux d’effort ne cessent d’augmenter. Pas moins de 6,5 millions de personnes se trouvent ainsi en situation de fragilité au regard de l’habitat. Au total, plus de 10 millions de personnes seraient donc touchées par un problème afférent au logement

Le nombre de contentieux locatifs va aussi croissant: il en est dénombré environ 135 000 pour l’année 2008.Près de 12 000 ménages ont été expulsés avec le concours de la force publique.

Plus de 1,3 millions demandes d’accès en logement social restent en souffrance, dont plus de 340 000 en Ile de France. Les dispositions relatives au droit au logement opposable ne sont pas effectives. A fin octobre 2009, 38 125 ménages avaient été reconnus prioritaires par les commissions de médiation.  10 703 ménages avaient été effectivement relogés, soit 28% du total. En Ile de France, sur les 22 000 ménages ayant obtenu une décision favorable d’une commission de médiation, moins de 5000 ont été relogés.

Cette situation résulte des choix opérés par l’Etat au cours des 30 dernières années. Sous la pression des tenants du libéralisme économique, la puissance publique a opté pour le désengagement en matière de construction de logements sociaux et l’incitation à l’investissement privé.

En 2009, le budget public consacré au logement social était inférieur à 1,85 % du PIB. Le budget 2010 prévoit le financement de moins de 93 000 logements réellement sociaux.

Aussi, le Parti de Gauche soutient les exigences des organisations signataires de l'appel unitaire:

· Un moratoire sur les expulsions locatives ;

· Le droit à un logement stable, au lieu de la précarisation des locataires ;

· L’encadrement des loyers et des charges, la taxation de la spéculation
  immobilière, pour rendre le logement accessible à tous ;

· La réalisation massive de vrais logements sociaux ;

· L’application de la loi de réquisition

· Le refus de la marchandisation du logement social
  et l’abrogation de la loi Boutin.

 

Les signataires de l'appel unitaire:
CNL, CSF, DAL, AC !, ACDL, ADVOCACY, AIH, AITEC, ANECR, APEIS, ATTAC, Bagagérue, Caravane Solidaire, CAL, FSU, Jeudi Noir, HIC, LDH, Union Syndicale Solidaires, SNES, Stop Précarité, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, …

Avec le soutien de :
Les Alternatifs, Fédération pour une alternative sociale et écologique, Nouveau Parti Anticapitaliste, PCF, Parti de Gauche, Parti Socialiste, Les Verts…

Pour voir la liste des initiatives prévues :
http://www.stopauxexpulsions.org

Commenter cet article

philippe 18/03/2010 19:25


l association des familles victimes du saturnisme ou je suis benevole depuis plusieurs annees. nous mettons en ligne une petition qui faut faire diffuser autour de vous. L objectif est de
sensibiliser la population et les citoyens sur cette questions . Pour lire nos articles et nos publications il suffit de vous connecter sur www.afvs.fr et pour signer notre petition adresser votre
signature a afvs@free.fr merçi de creer un collectif solidaire !!!!!!

a bientot philippe@+