Nouveau raté pour Voynet, l’amère de Montreuil

Publié le par Nathanaël Uhl

nath blog2 Vraiment, elle n’a pas de bol l’amère de Montreuil. Déjà, elle quitte le Sénat, un peu forcée par ses camarades d’Europe Ecologie-Les Verts qui considèrent que le non-cumul des mandats est un engagement qui doit être tenu. Elle le quitte au moment même où la haute assemblée passe à gauche. C’est ballot. Ensuite, ses collaborateurs oublient de lui dire qu’elle n’est plus sénatrice. Du coup, paraît dans le journal municipal Tous Montreuil en date du 4 octobre courant, sa photo légendée « sénatrice-maire ». Déjà qu’avant elle prêtait à rire… Et voilà que, dans le cadre de la primaire des socialistes, qui ne la regardait fichtrement pas, Dominique Voynet a cru bon de soutenir Martine Aubry…

voynet-senatrice.jpg

C’est assez cohérent entre élues qui intègrent ou recycle le MODEM dans leurs majorités respectives. A Lille, parmi les élus municipaux en tant que MODEM ès qualité ; à Montreuil, en recyclant chez les Verts une candidate comète autant que bayrouiste. Après, c’est moche de traiter Hollande de « gauche molle », mais passons. C’est assez cohérent entre anciennes ministres qui demandent le renouveau de la vie politique. Et puis, Voynet, elle a le droit d’essayer de faire croire qu’elle est de gauche. Ce serait injuste de vouloir l’en empêcher quand son positionnement local prouve un peu beaucoup qu’elle ne l’est pas, de gauche.

Cela étant, je ne veux pas croire, mais pas du tout, que Voynet n’a soutenu Martine que pour des raisons de basse politique locale. Comme si l’amère de Montreuil avait pensé un seul instant que, si ça copine Martine était candidate à la présidentielle pour le PS, elle pourrait la débarrasser une fois pour toute de l’encombrante ex-alliée devenue opposante : Mouna Viprey. Non, ce serait prêter à Dominique une intelligence tactique dont elle est évidemment dépourvue. A telle enseigne que, dans la jolie vidéo publiée sur dailymotion et mettant en scène son soutien, Dodo se laisse aller à insulter l’avenir sur le thème : « Seule Martine Aubry respecte la diversité des partenaires ». Flamby, du haut de son piédestal tout neuf, a du apprécier la plaisanterie.

Bon faut dire que Martine Aubry n’a guère été plus adroite (sans jeu de mots) avec sa visite montreuilloise en date du 14 octobre. Quand on connaît un peu le climat extrêmement serein qui règne à Montreuil, et que l’on prétend « rassembler toutes les forces de gauche » (sic), venir saluer la seule Voynet c’est… comment dire ? gauche ? En tous cas, les amis membres du Front de Gauche qui mènent l’opposition face à l’amère de Montreuil ont du mal encore à goûter la visite de la maire de Lille. Bon, vous me direz, tout cela passera… J’ai cru comprendre une chose chez Flamby : s’il y a une chose qui n’est pas molle chez lui, c’est la rancune.  

Publié dans Coups de calcaire...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article